Cythère (la ville)

C’est la Capitale de l’île, appelée «Kythira» ou « Chora » en grec et elle est située dans le Sud. Le port de la Ville de Cythère est Kapsali. L’ensemble constitue un des endroits les plus pittoresques en Grèce. Chora est devenu la Capitale de l’île pendant l’aire Vénitienne, quand, pour des raisons de sécurité, elle a été transportée de son endroit initial, Paléochora, une petite citadelle byzantine du 13e siècle.

Le château de Chora fût construit en 1503 sur une petite fortification existante. Le village a été construit devant l’unique entrée du château. L’architecture de la plupart des bâtiments est typique de la mer Egée, cependant plusieurs présentent des éléments vénitiens et anglais, ce qui témoigne du statut social élevé des propriétaires. Les clochés des dizaines d’églises qui montent vers le ciel, attirent le regard du visiteur qui voit Chora depuis les hauteurs du château.

La ville de Cythère a deux places principales. La première abrite l’Hôtel de ville, les banques, les services publics et est le lieu le plus vivant de la Capitale. La deuxième place est nommée Place de l’Estavromenos », du nom de l’Eglise métropolitaine (principale) de l’île, une petite cathédrale. C’est ici que les Français ont déclaré en 1799 les principes de la Révolution française en y instaurant la démocratie, après avoir abrogé les titres féodaux et brulé le Libro d’Oro, le livre des Nobles.

La vue la plus spectaculaire se trouve à l’endroit appelé « Belvedere », à l’extrémité Est de la ville, là où commence la descente vers Kapsali. « Belvedere », ce qui signifie « belle vue » en Italien, offre une vue sur la double baie de Kapsali, et est reconnu pour son romantisme par les couples qui, depuis toujours, se donnent rendez-vous sur ses quelques bancs.

En face du Belvedere se trouve le quartier « Messa Vourgos », ce qui veut dire « le Bourg intérieur », entre le château et ses murailles extérieures quand la ville commença à s’étendre. On y trouve plusieurs Eglises privées, propriétés privées de quelques familles depuis des siècles.

Vous resterez émerveillé en vous y promenant dans les quartiers et les petites ruelles de la ville. Les maisons sont serrées l’une dans l’autre, et par endroit, même les deux-roues ne parviennent pas à y passer. Marchez dans la rue principale de la ville pour acheter les produits traditionnels et pour vous relaxer dans les charmants petits bars et cafés.

L’ « Archive historique de Cythère » se trouve dans le Palais, un des bâtiments rénovés du château. Visitez-le, et n’hésitez pas à insister pour qu’on vous parle de l’importance des archives qui datent du début du 16e siècle.

La Capitale de Cythère est déclarée « cité traditionnelle protégée ».

Haut de la page
  • Selon Hésiode, la déesse Vénus et née dans la mer de Cythère