La géologie de Cythère

Cythère a une superficie de 284km². Elle fait 29km de long (N-S) et 18km de large (E-O). L’île appartient à la même unité tectonique que la région de Macédoine, de Thessalie, de Sterea Hellas, du Péloponnèse et de la Crète. Ses caractéristiques majeures sont les collines et les falaises abruptes. Elle dispose aussi d’une vallée à l’Est. Cythère appartient à la chaîne alpine, et plus spécialement à la branche sud du système Téthysien (Papanikolaou, 1986). La branche sud du système Téthysien comprend les Alpes du Sud, les Apennins, les Dinariques, les Taurides, les Iranides, et des parties d’autres chaînes, arrivant jusqu’à l’Himalaya. La base géologique de Cythère est formée par les unités tectoniques de Arna, de Tripolis et de Pindos. Seul la partie Est de l’île est formée par des dépôts plus récents.


Carte géologique de Cythère, (échelle 1 :1.000.000, Institut Grec d’Etudes Géologiques (ΙΓΜΕ) 2001)

Les sources de Cythère

L’île de Cythère a de nombreuses sources, dont la plupart se trouvent dans la partie centrale et au nord de l’île. Certaines parmi celles à la partie Nord contiennent des minéraux. Les sources les plus importantes sont à Mylopotamos, à Mitata, à Viaradika, à Gonies, à Krya Vryssi, à Peratis, à Ochèles, à Pétrouni et à Karavas.


Haut de la page
  • Selon Hésiode, la déesse Vénus et née dans la mer de Cythère