La flore de Cythère

Le climat de l’île est méditerranéen, caractérisé par un hiver humide et doux et par un été chaud et sec. Les espèces de flore qui prospèrent à Cythère sont résistantes aux étés chauds, et à la basse altitude de l’île. On y trouve environ 800 espèces florales. La plupart de ces plantes sont des petits buissons, comme l’euphorbe (Euphorbia characias), la sauge (Salvia), l’olivier sauvage (Olea leaster), le pistachier lentisque (pistacia lentiscus), l’Erica, le thym (Thymus capitatus), le myrte (myrtus communis) et le chevrefeuille d’Etrurie (Lonicera etrusca). Les arbres les plus communs sont le cèdre (Juniperus phoenicea), le caroubier (Ceratonia siliqua), le platane (Platanus orientalis), le cyprès (Cupressus sempervivens), l’olivier (Oléa europaea), l’amandier (Prunus dulcis), et le figuier (Ficus carica). Le siècle dernier, plusieurs nouvelles espèces ont été importées à Cythère, comme le pin, ou l’eucalyptus. Par ailleurs, l’île est connue pour sa richesse en plantes.

Les plantes

L’île est riche en plantes. Le plantes sont très importantes pour leur qualités thérapeutiques et font toujours partie de la nourriture quotidienne des habitants de Cythère. Celles-ci sont le thym, l’origan, la sauge, la camomille, le laurier etc.

Haut de la page
  • Selon Hésiode, la déesse Vénus et née dans la mer de Cythère