Les Grottes de Cythère

La grotte de Agia Sophia à Mylopotamos  

C’est une grotte absolument magnifique. Elle est située à l’Ouest du village de Mylopotamos, dans un lieu impressionnant, le petit golfe Kokala, à une altitude de 50m. Les premiers à s’être systématiquement intéressés à la grotte sont le couple Pétrocheilos. Le professeur Ioannis Pétrocheilos et sa femme Anna. En 1955, Anna Pétrocheilos, à la mémoire de son défunt époux, termina par ses propres moyens l’exploration de la caverne et la fit cartographiée. A l’entrée vous verrez la petite chapelle d’Agia Sophia, avec son temple en bois qui préserve en très bon état des peintures du 18e siècle. Les parties accessibles au public forment un chemin de 200m de long, où les visiteurs peuvent observer des stalagmites et stalactites dans un complexe de pièces et petits corridors. La température moyenne de la grotte est de 17o C et l’humidité atteint les 75 o C. La grotte est ouverte au public et de fonctionnaires de la Mairie de Cythère vous y guideront.

Grotte de Agia Sophia à Kalamos

C’est une grotte située en plein milieu d’un petit vallon. Un lieu divin, qui en hiver se trouve souvent sous les eaux d’une rivière. La grotte n’a rien de particulier, mais l’endroit est fort d’une magie qui émerveille le visiteur. La petite église à l’entrée de la grotte est dédiée à « Agia tou Theou Sophia » (La sainte sagesse de Dieux). Pour visiter la grotte vous devez emprunter la route qui mène de Kalamos à Kapsali et tourner à gauche au carrefour du petit village Spilies. Le site se trouve à la fin du village. Conseillé pour un pique-nique, spécialement pendant les jours ensoleillés de l’hiver.

Grotte de Agia Sophia à Agia Pélagia

La grotte se trouve à la sortie du village de Agia Pélagia, près de la ravine de Galani. Sa surface mesure 120m² et ses stalagmites et stalactites sont spectaculaires.

Grotte Chousti("l'enfoncée")

C’est une grotte située sous la surface de la terre, et son entrée est un escalier sculpté sur la roche du sol. Elle est située à l’Est du village de Diakofti. Des fouilles archéologiques qui ont eu lieu ces dernières années ont mit à la lumière du jour des traces de vie et d’habitation humaines, commençant  en 3800 av. J.-C. La grotte a été utilisée pendant d’autres périodes, notamment l’époque classique et l’époque romaine. Les découvertes archéologiques font penser que le site était utilisé comme lieu sacré, dédié à la déesse Vénus. Chaque été, une équipe d’archéologues propose des visites guidées.

La grotte Katafygadi (« le refuge »)

La grotte Katafygadi est située près du sommet de Mermygaris, la plus haute montagne de Cythère, à l’Est de l’île. Des archéologues ont trouvé des tessons de poterie de l’époque Mycénienne. C’est une grotte peu connue, petite et étroite, qui constitue un refuge pour la faune de la région.


Haut de la page
  • Selon Hésiode, la déesse Vénus et née dans la mer de Cythère