Neapoli Lakonias

La ville de Néapoli est la ville principale de la municipalité du Voies qui compte un total de 33 localités, et une population de 8 000 habitants. Elle est située à 130km de la ville de Sparte. L’endroit, selon les découvertes des archéologues, est habité depuis l’époque néolithique. D’après les objets trouvés aux fouilles, ainsi que les tombes  à coupole et autres constructions caractéristiques, Voies était une cité mycénienne. Le lieu était connu pendant l’époque classique, quand il faisait partie de l’Etat-cité de Sparte. Pendant  la Guerre du Péloponnèse, la ville de Voies a été pillée par les stratèges athéniens Nicias et Démosthène, respectivement en 424  et 413 av. J.-C. En 218 av. J.-C. la ville fut dévastée par le Philippe III, Roi des Macédoniens. Elle a été finalement conquise par les Romains, qui l’inclurent dans la « Communauté des Lacédémoniens », plus tard renommé la « Communauté des Lacédémoniens-Libres ». En 375 ap. J.-C. la ville fut ruinée par un très grand séisme qui entraina des changements géographiques, puisque plusieurs parties de la côte se retrouvèrent sous le niveau de la mer. Les siècles suivants sont généralement calmes, avec les habitants consacrés essentiellement à l’agriculture et l’élevage. Au 12e siècle plusieurs monastères ont été construits dans la région du Cap Maléas (ou Malée). Au 14e siècle, la région s’intègre au Despotat du Mystra. A partir du 15e siècle, où elle ne cesse de tomber entre les mains des Vénitiens et des Turcs, elle porte le nom de Vatika. Pendant la révolution grecque, le peuple de Voies a subi de dures épreuves, plusieurs ayant toute sorte de contribution à la lutte pour la Liberté. La baie de Voies a été utilisée par la Flotte grecque dans maintes opérations. La nouvelle ville , Néapoli, a été construite entre 1837 et 1844 et est depuis la capitale de la municipalité de Voies.

Attractions

Visitez l’ancienne ville en ruines près de Néapoli. Une autre attraction est aussi le château –fort médiéval de Agia Paraskevi. Pour vous y rendre, empruntez la route qui mène à Mèsochori. Au village de Agios Georgios, juste en face de l’île de Elaphonissos, vous trouverez le biotope de Stroguili Limni (le Lac rond), un très beau lagon. Au bord de mer de Agios Georgios, engloutie dans la mer, se trouve une ville préhistorique, où vous pouvez toujours observer des tombes à coupole. A l’Est, vers Agia Marina et Korakas, se trouve une forêt pétrifiée, dont les troncs d’arbres sont vieux de plusieurs millions d’années. Il s’agit là d’un trésor paléontologique très rare en Europe. Visitez également la grotte de Agios Andréas, aux 18 plus ou moins grandes pièces ornées de stalactites et stalagmites sur un total de 93m de long.


Cap Maléas

Appelée aussi le Malée en français, Maléas est un cap difficile, frappé par les vents et les courants marins. Plusieurs navires coulés hantent son fond. Il y a une route qui va jusqu’au phare. C’est une route pierreuse de 20km, très ardue. Les derniers kilomètres sont carrément au bord de la falaise, et l’accès et difficile. Cependant, pour ceux qui aiment marcher, il y a plusieurs sentiers à emprunter pour y aller. Sur le sommet du cap, à 600m d’altitude, se trouve une fortification vénitienne. Plusieurs monastères ont été construits à travers les siècles sur le Cap Maléas, ce qui lui conféra le nom de « Micro Agio Oros » (le petit Mont-Athos). Les deux monastères de cap sont consacrés à Agia Irini et à Aï Giorgis.


Numéros utiles
Municipalité de Voies : +30 2734022226
Police : +30 2734022111
Cabinet médical : +30 2734022222
Autorités portuaires : +30 2734022228
Bureau de bus : +30 2734023222

Page Internet officielle de la Municipalité de Voies
www.dimosvoion.gr

Haut de la page
  • Laisse-les insister que les rêves et la réalité vivent séparés… C’est certain, jusqu'à Cythère ils n'ont jamais voyagé. Panos Fyllis, Poète Cythéréen