Mystra

Mystra

Juste devant les versants Est du Taygète, au pieds de la montagne et tout près de la ville de Sparte, se trouve la colline rocheuse de Mystra (appelé également Mytzithras). Le Mystra fut le siège du despotat de Morias (Péloponnèse) et le dernier bastion de l’Empire byzantin. Aujourd’hui, il y a des pierres silencieuses, des portes, des fortifications, des murailles, des églises, des palais et manoirs. La citadelle de Mystra a été fondée en 1249 par Guillaume II de Villehardouin, quand le Péloponnèse était encore sous le joug Franc. En 1349 Michel Paléologue, Empereur Byzantin, envahit et conquit les lieux.  L’Empereur captura Guillaume II de Villehardouin, qui y échangea sa liberté contre les châteaux de Mystra, Mani et Monembasía. Le château de Mystra se trouve au sommet de la colline, à 620m d’altitude. Il est protégé par deux lignes de fortifications ainsi que de tours rectangulaires en pierre. L’ensemble, qui inclut des manoirs, des maisons et des églises fait voyager le visiteur dans une atmosphère médiévale. Une des églises les plus célèbres de Mystra est celle de Panagia Pantanassa. Edifiée au 15e siècle, elle figure parmi les plus belles églises byzantines et est toujours conservée en parfait état. Aujourd’hui elle sert de couvent pour nonnes.


Numéros utiles
Municipalité de Mystra : +30 2731081866

Geraki

Cité byzantine, à 40km de Sparte. A Geraki s’est développé l’art de tisser ainsi que le tissage domestique. Les motifs traditionnels et la qualité des tissus et des tapis sont reconnus à travers le monde. Une des distinctions les plus importantes pour Geraki fut l’obtention du Prix de la Foire internationale de Vienne, en 1873. « Ergani », la Coopérative agricole d’artisanat et artisanat domestique, tient une exposition – boutique sur la place centrale du village, où les visiteurs peuvent se procurer de ces fameux tissus traditionnels et autres objets…


Haut de la page
  • Laisse-les insister que les rêves et la réalité vivent séparés… C’est certain, jusqu'à Cythère ils n'ont jamais voyagé. Panos Fyllis, Poète Cythéréen