La gorge de Palaiochora

Il s’agit d’une gorge extrêmement belle et sauvage, appelée autrement Kakia Lagada. Elle commence à Palaiochora, citadelle byzantine appelée jadis de Agios Dimitrios et aboutit aux côtes Nord de Cythère, à l’Est de Agia Pélagia, à l’emplacement Limni (le lac). L’embouchure de la gorge forme un lac, d’où le nom de l’endroit. Longer la gorge est une tâche difficile, et qui requiert un équipement adéquat. A deux endroits, l’utilisation d’une corde est nécessaire. En hiver, il est impossible de traverser la gorge, car les eaux forment plusieurs lagons profonds ici et là.

Pour descendre et marcher dans la gorge vous avez deux choix. Le premier est de marcher depuis le village Trifilianika. Vous faites le sentier qui mène à Palaiochora. De là, vous continuez dans la gorge le long du cours d’eau, sans monter sur la colline. Le deuxième choix est de vous rendre en voiture à Palaiochora. De là, près de l’église de Agia Varvara vous trouverez un sentier qui descend jusqu’au cours d’eau de la gorge. Se trouver dans cette gorge offre au visiteur le sentiment d’être entouré de beauté sauvage.

Instructions
Le parcours va durée environ deux heures de Palaiochora jusqu’à la fin de la gorge, à Limni. Les bords du cours d’eau sont très ardus, pleins de roches et la descente est difficile. Il faut être très prudent afin d’éviter tout accident…  Dans les endroits très difficiles, qui requièrent l’utilisation de corde, il y a des anneaux spécialement posés afin que vous puissiez y attacher vos cordes.

Equipement requis :
  • Chaussures de trekking
  • Equipement d’escalade
  • Cordes
  • Une gourde avec de l’eau
  • Un maillot de bain
  • Une trousse de secours


Haut de la page
  • Laisse-les insister que les rêves et la réalité vivent séparés… C’est certain, jusqu'à Cythère ils n'ont jamais voyagé. Panos Fyllis, Poète Cythéréen